Détail de l'album

  • DATE DE PUBLICATION /01 novembre 2019
  • LABEL /KLONOSPHERE
  • FORMAT /LP, CD et Digital

Notre avis

Très loin des effets de modes et des mélodies passagères, le trio poitevin Uncut se sert d’influences fortes, et de rythmes qui ont déjà eu du succès et les reprend à sa manière pour ainsi les sublimer. On pense tour à tour à Deep Purple, à Rival Sons, et à Birth Of Joy. Rien que ça. La recette n’est pourtant pas très compliquée, et on pourrait être critique envers cette suffisance, mais le but avoué n’étant pas d’atteindre la complexité, on se laisse inévitablement charmer par cette facilité naturelle qu’ont ces trois musiciens à nous envoûter avec si peu.

Les morceaux ont été suffisamment travaillés pour accrocher l’auditeur, tout en gardant leur spontanéité qui les rend intemporels. Chaque titre est un prétexte pour un hommage appuyé, et les pistes s’enchainent toutes plus intéressantes les unes que les autres. Emprunt d’un caractère authentique, cet EP est riche, varié et se révèle être un havre de paix qui nous transporte et nous berce. Uncut ayant le petit plus qui fait la différence, on se laisse emporter avec joie dans leur univers. Et comme si cela ne suffisait pas, ils nous démontrent au détour de deux pistes unplugged et d’une démo (bien loin d’être inutile et qui fait son petit effet), qu’il va falloir compter sur eux.

La sensibilité de la voix d’Alexis Sertillange laisse apparaitre toute sa qualité vocale et les multiples émotions avec lesquelles il joue bien volontiers. Les puristes continueront à clamer haut et fort que tout a déjà été dit en la matière, mais s’inclineront devant cette nouvelle formation qui donne à elle seule une note si particulière à ces chansons. On appelle ça le talent il me semble.

Arno Jaffré