Détail de l'album

  • DATE DE PUBLICATION /26 juin 2018
  • LABEL /Powerprog
  • FORMAT /EP, CD et Digital

Notre avis

Le seul défaut de leur dernier album “The Power & The Will”, était d’avoir placé la barre tellement haute, que les attentes pour les prochaines productions seront forcément particulièrement exigeantes. Moins immédiat quand on connait déjà leur musique, c’est à partir de la deuxième, voire de la troisième écoute que les argentins commenceront à vous envahir, à vous hypnotiser, à vous enlacer dans leurs mélodies power-folk-metal plus complexes (et intemporelles à la fois) et plus alambiquées dans leurs structures.

La musique de Triddana et le chant de Juan José Fornés sont devenus plus profonds et viennent directement vous envelopper et prendre possession de vos sentiments, chaque titre s’incrustant un peu plus en vous à chaque passage dans votre lecteur, pour devenir la bande sonore de votre journée. Loin d’être aussi simpliste que certaines formations du même style, ce troisième album des blancs et ciel leur permet d’imposer leur identité dans un style musical qui ne pardonne, ni le manque de détermination, ni l’honnêteté.

Propulsé par une section rythmique alliant dynamisme et efficacité, le gang de Buenos Aires nous tricote des pistes accrocheuses à la fois subtiles et équilibrées. L’ensemble défile, ne nous laissant que très peu de temps pour reprendre notre souffle et aucune chanson ne présente la moindre faiblesse. Sans prise de risque excessive, cela reste tout de même d’une redoutable efficacité et ces onze chansons nous démontrent la fougue d’un groupe qui n’hésite pas à faire évoluer son style sans toutefois le défigurer. Changeant régulièrement de tempo, sans jamais manquer leur cible, ils réussissent à trouver leur place et ils font la différence en variant les plaisirs pour échapper avec brio à une certaine linéarité.

Solides et bien en place, ils nous entraînent à nouveau à travers leur territoire dans une course effrénée nous menant vers divers horizons. Entraînant, musclé, inspiré, voici un opus qui vous donnera envie d’en savoir un peu plus sur ce quatuor prêt à en découdre dès que l’occasion se présente. Une chose est sûre, les grandes découvertes musicales se font parfois grâce à des détails, et grâce à des passionnés, qui par un travail de fourmi et par passion, se chargent de nous débusquer et de nous faire découvrir de grands groupes, qui n’auraient sans doute connu qu’un avenir confidentiel sans leur aide. Alors merci à eux et restez à l’écoute de tout ce qui vous entoure.

Arno Jaffré