Détail de l'album

  • DATE DE PUBLICATION /19 avril 2019
  • LABEL /WormHoleDeath
  • FORMAT /LP, CD et Digital

Notre avis

Mauvaise nouvelle pour le réchauffement climatique, The Chris Rolling Squad est de retour et la température risque bien de monter de quelques degrés supplémentaires. Analyser leur musique indélébile et intemporelle est une tâche délicate même si leur discographie atteste d’une constance que beaucoup ne sont pas capables d’honorer (et quelque soit le style). Tout ce qui fait leur force est une intégrité en béton quant à leur identité résolument rock, et même si certaines compositions parviennent à sortir du lot, à l’image du single “Back On The Horse Again”, mieux vaut se concentrer sur le respect du cahier des charges.

The Chris Rolling Squad se fait volontairement le chantre de la cohérence et ce “Spitfire” n’a qu’un seul but : se faire l’avatar indispensable de vos soirées entre potes. Ce disque dispose d’un son puissant (sans être forcément agressif), les riffs sont ultra efficaces et le propos principal est un rock avec une forte tendance au tempo ultra rapide. L’album dans sa globalité possède cette qualité soudaine et arrogante, traduisant sans doute la confiance d’un groupe qui sait qu’il n’a déjà plus rien à prouver et qui par conséquent se permet tout (en flirtant avec le psychobilly par exemple).

Les refrains se retiennent mieux qu’un discours de Phil Anselmo après une soirée bien arrosée et cet opus renferme suffisamment de pépites pour vous faire saliver. Immédiat et impeccablement interprété, il tient toutes ses promesses et devrait vous convaincre d’emblée. Sans artifices et sans complétement perturber leur ligne directrice, ils ne se contentent pas d’un énième exercice de style. Confirmant sa singularité, Chris Rolling au chant confirme et aide à cimenter l’ensemble et son jeu de guitare est du genre foudroyant. Brice Duval à la basse est tout simplement excellent à son poste et Thib’ Adlersen à la batterie a de l’énergie à revendre. On se rend vite compte d’ailleurs, que le trio en nous offrant des compositions aussi millimétrées, est aussi dangereux qu’un tir de flash-ball.

L’ensemble est décoiffant, sans baisse de régime et leur aptitude à trouver systématiquement le moyen de vous faire secouer la crinière est remarquable. La production quant à elle, plus chromée que graisseuse, sied à merveille au propos du combo. Tous les ingrédients sont donc réunis pour envoyer valser les problèmes et les contraintes de la vie quotidienne. De ce point de vue, le trio est intarissable en bons conseils. Douze titres qui méritent donc toute votre attention tant ils contiennent de quoi satisfaire les plus indécis d’entre vous.

Arno Jaffré