Détail de l'album

  • DATE DE PUBLICATION /10 janvier 2020
  • LABEL /Holy Records
  • FORMAT /LP, CD et Digital

Notre avis

Ok Google, parle-moi de la nouvelle sortie de Misanthrope !

Après une tournée de célébration concernant leurs 30 ans d’activité qui s’est déroulée en 2019, et qui faisait suite à une apparition très remarquée au Hellfest en 2018, le quatuor nous propose de nouveaux enregistrements studio. Une parenthèse dans la carrière du groupe, qui les présente au meilleur de leur forme, avec une version 2.0 de “Bâtisseur de Cathédrales”, une étonnante reprise de Mylène Farmer, une autre plus conventionnelle de Motörhead, mais chantée en français, et le “Le Fléau de Dieu” en hommage à leurs compatriotes d’ADX.

Un véritable collector donc et une atmosphère unique pour un combo qui a toujours su garder la tête haute et ce en toute indépendance. S.A.S de l’Argilière et consorts reviennent avec un album mélangeant aussi bien le passé que le futur. La passion n’a pas disparu et difficile de rester insensible à ces titres racés enrobés pour la plupart de modernité. Aucune limite ne leur est imposée et ce disque flirte aussi bien avec le Metal que le Heavy sans aucun complexe. Et c’est bien là leur force. Mais le plus surprenant reste ce savoir-faire. “Bâtisseur de Cathédrales : Les fissures de l’édifice” réconforte autant qu’il surprend. La qualité est au rendez-vous et le résultat reste impeccable du début à la fin.

Misanthrope reste finalement intouchable, accroché au sommet de son art. Les superlatifs vont manquer… Audacieux, judicieux, sincère et accrocheur avec des textes inspirés de notre histoire et de notre culture, voici un nouveau sans faute dans leur discographie.

Bien pratique au final, cet assistant domestique !

Arno Jaffré