Détail de l'album

  • DATE DE PUBLICATION /14 février 2020
  • LABEL /Ruf Records
  • FORMAT /EP, CD et Digital

Notre avis

En musique, aller à l’essentiel est souvent un gage de réussite. Et ça Jeremiah Johnson l’a bien compris. Le guitariste originaire de St Louis, Missouri se paye un aller-simple au pays du blues et se distingue par son éloquence sur des sujets poignants. Le spectre du Sud des Etats-Unis peut être ressenti dans chaque morceau et dans les paroles témoignant des combats populaires actuels. “Sur Heavens To Betsy, je voulais essayer quelque chose de différent de tous mes précédents albums.

J’ai repris le concept de la chanson d’abord, et je suis revenu à mes racines du rock sudiste basé sur le blues”. Voilà qui résume admirablement ce nouveau disque. La scène blues américaine s’est trouvé un nouvel ambassadeur plein de fougue et avec un charisme certain. Musicalement irréprochable, il nous déroule douze titres de premier ordre joliment séquencés qui donne a “Heavens To Betsy” une fluidité étonnante.

Sa musique est électrique et transpire l’authenticité. On sent un musicien en pleine confiance. Il est né pour ça, tout simplement, et il nous démontre que l’on peut trouver un équilibre parfait entre influence et créativité.

Jeremiah Johnson nous propose un moment de pur plaisir octroyé par un gars qui joue de son instrument en toute simplicité, avec une dextérité et une facilité déconcertante. Gageons que le bouche à oreille va fonctionner et donner un peu plus de visibilité à cet artiste si talentueux.

Arno Jaffré