Détail de l'album

  • DATE DE PUBLICATION /13 septembre 2019
  • LABEL /earMUSIC
  • FORMAT /EP, CD et Digital

Notre avis

Inspiré par la scène garage punk des années 60/70 de cette ville qui l’a vu grandir, Alice Cooper revient à ses racines avec un son brut que j’apprécie tout particulièrement, et rend ainsi un hommage spécial aux héros de sa ville natale : Detroit. Produit par Bob Ezrin (Kansas, Lou Reed, Kiss, Pink Floyd, Aerosmith, Peter Gabriel…), cet EP est composé de six titres, dont une reprise de son propre “Detroit City” devenue pour l’occasion “Detroit City 2020”.

Superbement accompagné par des musiciens cultes originaires de la même ville que lui (Mark Farner / Grand Funk Railroad, Wayne Kramer / MC5…), il délaisse le temps d’un court enregistrement les parcours de golf. Non content de quelques dates en compagnie de ses anciens compères du Alice Cooper Band, furtivement captées et qui finiront sans doute en bonus dans une version collector de son futur album (prévu pour 2020), notre homme se fend donc de quelques titres qu’il ne faut absolument pas ignorer (avec un titre de MC5 “Sister Anne”, un titre de Suzi Quatro “Your Mamma Won’t Like Me”, un titre de Bob Seger “East Side Story” ou bien celui de Mitch Ryder and the Detroit Wheels “Devil With a Blue Dress on”).

La nostalgie a du bon parfois et la réussite est au rendez-vous. Une façon de rappeler à tous sans doute que Detroit fut bien plus que Motor City, surnom de la ville ou régnait l’industrie automobile.

Arno Jaffré